Michael Speck est étudiant en mathématiques à l'Université de Stuttgart. Comme beaucoup d'étudiants, il dispose de temps libre pour développer des logiciels. En l'occurrence, il programme des jeux. Certes, ce ne sont pas des grosses productions ambitieuses toutes en 3D. Mais il semble avoir bien cerné l'esprit qui fit le succès des jeux vidéo d'antan. Un concept simple (d'ailleurs, il reprend les idées de l'époque), de beaux graphismes et la réussite est au rendez-vous.

LBreakout2 est l'une de ses œuvres. Il s'agit d'un casse-briques. Cependant, il propose un certain nombre de bonus (et malus) intéressants. Au fur et à mesure que vous détruisez des briques, les bonus tombent lentement. En vert, ils vous donneront des avantages (barre plus large, balle explosive, mur empêchant la balle de tomber en bas de l'écran, bonus de points, balle supplémentaire, etc.). En rouge, vous vous retrouverez diminué (parfois physiquement car la barre peut raccourcir où alors vous vous retrouvez dans le noir, la balle de met à rebondir de façon inattendue, etc.). Attention aux briques frappées de points d'interrogation, la surprise n'est pas toujours plaisante. Lisez le manuel pour connaître tous les bonus-malus.

Si les niveaux proposées par défauts ne vous suffisent plus, vous pourrez toujours créer les vôtres. LBreakout2 intègre effectivement un éditeur (le manuel vous explique comment l'utiliser). D'ailleurs, vous pourrez trouver sur le site de l'auteur, des nouveaux niveaux à télécharger, ainsi que des thèmes pour l'interface de jeu.

À noter que LBreakout2 peut se jouer en réseau contre un autre joueur humain.

Site des jeux de Michael Speck : http://lgames.sf.net

Article initialement publié dans Linux Pratique 24.